La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Bienvenue sur le site Web de ESHA-FRANCE !

Nous espérons que vous aurez plaisir à parcourir notre nouveau site Web,encore en construction, et que vous y trouverez beaucoup d'informations utiles. L'association européenne des chefs d'établissement scolaire est présente dans la plupart des pays d'Europe, membres ou pas de l'UE et a pour vocation de mettre en lien les chefs d'établissement au-delà des différences de cultures et des systèmes scolaires afin d'enrichir les expériences et la connaissance des autres pour le bien des jeunes générations.  

www.esha-france.eu

Section française d'Esha-Europe

Association européenne des chefs d'établissement scolaire 


Le mot du président22

 

  ENFIN!

Le colloque annuel d'ESHA-France et son assemblée générale se sont tenus le 27 mai 2016 au lycée Jean-Zay à Paris. Ce fut une occasion d'échanger sur nos pratiques et nos cultures nationales avec les collègues issus de Croatie et de Belgique. Cette rencontre marque aussi un nouveau départ, avec son lot de questions, de choix et d'engagement. Vous trouverez dans les comptes-rendus joints quelques unes des idées avancées.

Plus que jamais, ESHA-France a besoin de vous, cadres de l'Education en France, publique et privée, dans le premier et le second degré, en poste en établissement, dans l'administration centrale, académique ou départementale, parmi les corps d'inspection, afin de rendre ces perspectives vivantes et riches.   

 

ASSEMBLEE GENERALE

ESHA France

27 mai 2016 – Lycée Jean Zay, Paris

COMPTE-RENDU

 

Comme convenu, à l’issue du colloque annuel, le président, Thierry Charlier, ouvre l’assemblée générale 2016 de l’association européenne des chefs d’établissement scolaire (ESHA-France) à 12h.

Après avoir remercié l’ensemble des présents, dont certains venus de province, Thierry explique les déboires de l’association depuis plusieurs mois : départ de Jean-Luc en juin 2015, reprise par un bureau en très grande partie renouvelé, avec Thierry comme président, Jean-Paul Jouan comme vice-président, Cédric Mouyen comme trésorier et Hélène Le-Texier comme secrétaire, et enfin les difficultés liées à l’organisation du colloque envisagé le 20 novembre 2015, annulé en raison des attentats de Paris survenus quelques jours auparavant. Thierry témoigne à cet égard de toute la solidarité des collègues européens, qui tous étaient d’accord pour venir néanmoins à Paris.

Le rapport d’activité se décompose ainsi :

- Le colloque

Prévu le 20 novembre 2015, il était important en termes de reprise d’activité. Le thème retenu de l’autonomie en lien avec l’innovation pédagogique a semblé pertinent au regard de l’actualité française (la réforme du collège) et avoir des échos essentiels en Europe. Sur les quatre collègues européens recrutés lors de rencontres internationales, seuls deux ont pu finalement être libres à la suite du report de la manifestation.  L’intervenant institutionnel prévu en novembre, Jean-Michel Blanquer, n’a pas pu  se libérer, ce qui nous a contraint à trouver quelqu’un d’autre sur une période chargée pour les autorités académiques et centrales, tout comme les corps d’inspection.  Au-delà de la qualité des interventions, appréciée lors de ce colloque du 27 mai, l’élément capital était d’être en mesure d’organiser de nouveau un colloque avant l’été. Un échange a lieu avec les participants sur le coût de location de la salle du lycée Jean-Zay (ex Foyer des Lycéennes) qui pourrait être évité en sollicitant d’autres établissements parisiens, voire dans les autres régions que l’Ile-de-France. Le colloque doit faire preuve de la publicité qu’il mérite, tant en aval, ce qui renvoie aux soucis de communication, qu’en amont.

- La représentation d’ESHA France lors de rencontres européennes

Thierry a représenté ESHA France depuis 2014 dans les différentes manifestations européennes. Notre petit nombre d’adhérents nous permet de ne disposer qu’un seul bulletin lors des assemblées générales européennes, qui définissent les objectifs prioritaires de l’association. Malheureusement, le fait que le site européen (www.esha.org) soit en cours de restructuration a empêcher de mettre à jour les données sur ESHA France depuis longtemps (noms des responsables et site internet erronés).

A ces assemblées annuelles, associées à un ensemble de conférences et d’ateliers, s’ajoutent une rencontre biennale, plus longue et plus dense en échanges. Ces moments sont accompagnés de temps informels permettant un dialogue très riche entre des représentants de 38 pays. A chaque fois, à Dubrovnik (avril 2015), à Bergen (30 et 31 octobre 2015) et à Ljubljana (8 et 9 avril 2016) pour évoquer les trois derniers rendez-vous, Thierry a fait un compte-rendu disponible sur le site avec l’ensemble des liens disponibles. 

Sur le fond, même si nos systèmes sont différents, nos préoccupations essentielles sont les mêmes. La définition des compétences requises pour l’éducateur du futur, les politiques d’accompagnement au changement, l’impact du numérique, la lutte contre le décrochage, les situations de crises majeures comme la crise migratoire sont autant de thèmes évoqués au cours de ces journées riches, sur lesquels il est important, dans des mesures diverses, d’affirmer un regard français.

-          La communication

Pour le public, nous avons ressuscité en août le site internet (www.esha-france.eu) , piraté pendant la période d’inactivité. La difficulté tient à son degré de référencement,  proportionnel au budget qui lui est consacré. Actuellement, son faible niveau ne permet pas un classement satisfaisant sur les moteurs de recherche, ce qui doit bien entendu être vite corrigé. Nous avons aussi créé une page facebook (www.facebook.com/eshafrance.eu) et réanimé le compte twitter.

Pour lancer des invitations au plus grand nombre, nous avons peu de difficultés  à lancer des mails vers les collègues ou les établissements des académies franciliennes. En revanche, dans les autres académies, nous sommes passés par le relai du SNPDEN, adhérent à ESHA-France, via le site ou la revue Direction. Nous avions sollicité ID pour une adhésion du même ordre. Mais le contact n’ayant pas pu se concrétiser, ID a opté pour une adhésion directe à ESHA-Europe. Un  lien convivial a enfin pu se réaliser à Ljublana avec Ghislaine Bazir, représentante d’ID, dorénavant invitée à toutes nos manifestations. Cependant, il conviendrait de passer par le ministère de l’Education nationale pour bénéficier d’une liste de diffusion pertinente, qui puisse aussi être élargie aux corps d’inspection et aux autorités académiques.

Lors de l’invitation pour le colloque du 20 novembre, nous avions lancé des courriers « papier » à tous les recteurs et inspecteurs d’académie des trois académies d’Ile de France, sans grande réaction. Ghislaine et Thierry ont envoyé un compte rendu de l’assemblée de Ljubljana au DAREIC de Versailles, là encore sans réaction. Un échange entre  les participants porte sur l’engagement européen du ministère de l’Education nationale. Thierry récidivera auprès de DAREIC pour l’obtention d’une audience.

-          En projet :

Enfin, nous proposons une lettre d’information périodique, destinées aux adhérents, portant sur des événements précis (le colloque, les rencontres européennes) liés à ESHA, mais aussi sur des focus thématiques ou sur des  pays, par exemple par la traduction d’articles d’ESHA Magazine.  

La prochaine rencontre européenne aura lieu à Maastricht (Pays-Bas) du 18 au 21 octobre 2016. A cette occasion, Thierry a proposé une présentation sommaire de la réforme du collège. Il serait bon que la présence française y soit plus affirmée.   www.esha2016.org

Le rapport d’activité est adopté à l’unanimité. 

  Le rapport financier, décrit par Cédric,  reprend :

- les principales dépenses, liées au colloque (frais de transport et de logement des collègues européens, location de la salle et buffet), aux rencontres européennes (transport et logement) ou à la communication (site internet). De nouvelles perspectives permettront de baisser certaines dépenses (location de la salle…).

- Les recettes, rares, dans la mesure où l’inactivité nous a privés de subvention et d’une partie des adhérents. Une campagne d’adhésion va donc suivre le colloque et la diffusion de son compte rendu dans la première lettre d’information.  Là encore, les perspectives nouvelles doivent nous permettre de refaire des demandes de subvention et recruter des adhérents.

Le rapport financier est adopté à l’unanimité.

Le renouvellement du conseil d’administration est avant tout le moyen de l’étoffer afin de disposer de plus de mains et de têtes pensantes, si possible dans la diversité des origines géographiques, en particulier après la décision de Jean-Paul Jouan, trésorier depuis plusieurs années, et de Philippe Girardy, représentant du SNPDEN, de ne pas se représenter. Thierry a reçu la candidature de Serge  Guinot, proviseur du lycée international de Lyon, qui présente toutes ses caractéristiques et qui représentera au conseil le SNPDEN.

Serge Guinot est élu au conseil d’administration à l’unanimité.

Le conseil se compose ainsi des personnes suivantes : Thierry Charlier, Serge Guinot, Hélène Le-Texier, Cédric Mouyen. Membres associés: Thierry Alborno, Fatima Pires.   

 

 

 

 

 

 

A retenir:

14-16 juin 2018: AG et conférence d'Esha-Europe à Noordwiijk (Pays-Bas)

21 septembre 2018: AG et colloque d'Esha-France à Paris

16-19 octobre 2018: biennale d'Esha-Europe à Tallinn (Estonie)

 

 

 

 

Contenu